Dis-moi ce que tu as dans les tripes, je te dirai qui tu es …

Plat, arrondi, dodu, gonflé, musclé notre « deuxième cerveau » est un lieu empreint de vies et d’émotions. Peuplé par quelques milliards de milliards de bactéries en tout genre, il peut parfois nous en faire voir de toutes les couleurs. Il abrite divers maux : de la simple perturbation passagère ou chronique à la maladie grave, il ne cesse de jouer un rôle qui impacte notre quotidien.
Irrité, gonflé, coincé, douloureux. On sait aujourd’hui combien il est utile d’accorder de l’importance à son système digestif, tout comme de veiller à cultiver de bonnes habitudes alimentaires. La flore intestinale joue un rôle essentiel pour la bonne santé de notre organisme et ainsi renforce nos défenses immunitaires. Probiotiques, prébiotiques et autres traitements pullulent sur le marché pour nous aider à équilibrer celle-ci. Nous nous devons donc de veiller à son équilibre jour après jour, via une alimentation saine.
Nous ne sommes donc pas seuls, là, à l’intérieur de notre corps. En effet, notre organisme est habité par différentes colonies de tout petits êtres qui, pour la plupart, ne nous veulent que du bien. Tellement bien faite Dame Nature !
Depuis ce célèbre ouvrage intitulé Le charme discret de l’intestin écrit par Giulia Enders, on ne compte plus les livres et reportages sur notre tube digestif, encore appelé notre « cerveau d’en bas ». Pour les Japonais, notre ventre ou « hara » est le réservoir d’énergie vitale. En médecine chinoise, le méridien du gros intestin comporte plusieurs points en lien avec la digestion, la vie psychique ou encore certaines maladies neurologiques. Notre abdomen représente le centre de l’homme, un lieu de transformation.
La science reconnaît aujourd’hui l’importance de notre ventre et son implication dans notre vie émotionnelle. Le lien intime, ce dialogue qui s’instaure entre notre cerveau et notre intestin ne fait plus aucun doute. Avoir la boule au ventre, avoir la rage au ventre, avoir un nœud dans le ventre, ou encore, il n’a rien dans les tripes… sont autant d’expressions de notre langage qui témoignent de l’importance de notre intestin. Il est connecté à notre système nerveux et certains de nos comportements découlent de la quantité et de la variété de bactéries contenues dans notre flore intestinale. Il entre en jeu dans nos humeurs quotidiennes et semble expliquer bon nombre de nos attitudes et réactions.

Alors, comment aider simplement notre petit bidon à se faire du bien ?

Maintenir une bonne hygiène de vie, soigner son alimentation et en fonction de vos maux prendre conseil auprès de médecins si nécessaire. A chacun sa panse ! La pratique de certains sports peut également aider les transits les plus capricieux voire les plus paresseux.

Qu’en est-il du Pilates et du yoga dans tout ça ?

En yoga tout comme en Pilates, on réalise souvent des mouvements de torsions qui permettent de libérer certains blocages physiques mais aussi des blocages émotionnels dans l’abdomen. On tord et on distord ses tensions grâce à la respiration abdominale qui vient détendre en profondeur nos organes. Puis, dans un second temps, on renforce les muscles profonds tout en éliminant les toxines. L’énergie circule ! Certains asanas ou certains exercices de Pilates, nous permettront même de garder la ligne et contribueront à gommer le surplus en tonifiant nos muscles et en travaillant le gainage. Résultat : on dégonfle, on diminue la rétention d’eau dans l’organisme et on booste sa sangle abdominale pour une meilleure posture, un périnée en béton.
Alors, notre ventre : premier ou deuxième cerveau ?
Si vous souhaitez consacrer un moment d’attention à votre ventre et que vous avez envie de vous relaxer, venez donc nous voir pour l’atelier yoga du ventre et torsions qui aura lieu au studio, le samedi 9 février à 16H.

Une idée livre pour approfondir :
-Le charme discret de l’intestin, Guilia Enders, publié chez Actes sud, 2015.
Une idée vidéo :
– Le ventre, notre deuxiième cerveau de Cécile Denjean,2013.
https://www.arte.tv/fr/videos/048696-000-A/le-ventre-notre-deuxieme-cerveau/

L’équipe Small Yoga Pilates

Vous avez trouvé le contenu de cette page utile ?
Attribuez une note
Dis-moi ce que tu as dans les tripes, je te dirai qui tu es …
3 vote[s]