Le mois de février nous a offert de si belles journées ensoleillées que, c’est sur un air de reggae rempli de soleil et de souvenirs, que nous vous proposons d’aborder la thématique du mois de mars : les huiles essentielles. On les utilise depuis des millénaires en cosmétique, en parfumerie, en cuisine et en médecine. Aujourd’hui, pléthore de blogs, d’ouvrages, de guides sur le web et les réseaux sociaux en témoignent.

Alors, qu’est-ce que l’aromathérapie ?

Les huiles essentielles sont extraites des plantes, obtenues par distillation d’une partie ou plus de celle-ci et constituent un traitement de médecine naturelle appelé aromathérapie. Pour la petite histoire, ce terme a été créé par R.-M. Gattefossé (1881-1950) – un ingénieur chimiste basé à Lyon dans l’entreprise familiale. Comme second père fondateur, mentionnons J.Valnet (1920-1995) qui inscrivit tout son travail sur la phyto-aromathérapie en lien avec celui de Gattefossé. Les huiles essentielles font désormais partie de ces incontournables de notre trousse à pharmacie familiale, catégorie médecine douce et naturelle. Leur utilisation s’applique à de multiples thérapies. Attention toutefois, car elles ne conviennent pas à tout le monde et leur usage n’est pas anodin. Il convient de prendre conseil auprès de votre médecin, pharmacien ou herboriste pour bien les utiliser et surtout bien respecter les posologies.

Huile de lavande fine, marjolaine ou encore huile de carotte … à vous de voir celles qui vous correspondent le mieux ! Une petite règle de bon sens à usage personnel : si l’odeur d’une huile ne vous parle pas, vous rebute même alors mieux vaut tourner votre choix vers une autre. Elles sont puissantes et elles abritent de nombreux principes actifs que l’on retrouve dans notre sang. Soyez très prudents femmes enceintes ou allaitantes, enfants et personnes allergiques donc ! D’une huile à l’autre, le mode et la voie d’administration diffèrent : voie orale ou voie cutanée (en massage), voie respiratoire ou encore voie rectale. Le respect des posologies est indispensable.

Que nous apporte l’aromathérapie ou l’utilisation des huiles essentielles ?

La liste de bienfaits est immense pour notre organisme. A chaque huile, ses propriétés ! Pour n’en citer que quelques-uns à titre d’exemples, ce traitement naturel permet de soulager la toux, les maux de tête, lutter contre la fatigue, combattre les virus et les bactéries, les champignons. Elles peuvent également nous aider à soigner des plaies, apaiser notre peau, prévenir l’acné, mincir ou encore nous procurer détente et bien être. Elles mettent tous nos sens en éveil et nous font voyager avec leur odeur et leur goût. La mémoire olfactive défie le temps. En cuisine, elles parfument et relèvent nos plats et pâtisseries pour ravir nos palets : aneth, coriandre, basilic, cardamone, clémentine ou bergamote en sont autant d’exemples.

Ne sous-estimez pas leurs pouvoirs : quelques gouttes suffisent ! Prudence et modération sont de mise car ce sont des produits très concentrés. Elles se conservent des années à l’abri de la chaleur et de la lumière et à condition, bien sûr, de bien refermer le flacon sinon tous les principes actifs s’évaporent. En tous les cas, si par mégarde, quelques gouttes d’huile essentielle entraient en contact avec vos yeux, évitez de rincer à l’eau, c’est peine perdue ! En effet, les huiles essentielles sont irritantes pour nos muqueuses et ne sont pas hydrosolubles. Préférez donc un rinçage avec une huile végétale bien tolérée.

Dans le bain, ne les utilisez pas pures sinon elles restent en surface et peuvent provoquer des brûlures cutanées. Il faut bien veiller à les mélanger avec une base spéciale pour profiter de toutes leurs propriétés. Pour vous apaiser dans le bain, la camomille, l’orange douce et la lavande diluées dans du miel ou un savon liquide sont des classiques. Au sortir du bain, et si vous les tolérez bien, quelques gouttes d’huile d’argan et de rose musquée, à appliquer sur cheveux et peau mouillés pour hydrater et parfumer votre cuirasse.

Quelques exemples

Pour se préparer à accueillir l’arrivée du printemps, se bichonner, vous trouverez sur la Toile plusieurs idées d’huiles essentielles à utiliser et leur mode et voie d’administration. En voici quelques -unes, en quelques mots :
-Le citron (citrus limon) : détoxifie l’organisme le foie, draine l’organisme et énergise le corps en général et éloigne les infections.
-La carotte (daucus carota) : elle est régénérante, comporte des vertus anti-rides. Elle stimule la circulation et tonifie l’organisme. Elle convient à tous types de peaux (mixtes, grasses) et aux peaux atopiques.
-L’orange douce (citrus sinensis) : Elle nous éclaircit les idées et nous aide à nous relaxer. Elle nous aide à combattre les troubles digestifs (constipation, brûlures d’estomac, nausées). Elle donne de la vitalité et combat les états dépressifs.
-L’estragon (artemisia dracunculus) : est excellente pour traiter et prévenir les allergies au pollen ou les rhinites allergiques.
-Le vetiver (Vetiveria zizanioïdes) : Cette racine au délicieux parfum est une huile essentielle aux propriétés calmantes, cicatrisantes et anti-inflammatoires. Elle aide au sevrage tabagique. Attention, elle ne s’utilise pas pure sur la peau mais doit être diluée avec une huile végétale.

Pour une expérience olfactive et sensorielle originale, et une pratique de yoga différente, venez tester, si ça vous tente, l’atelier Aroma yoga et alignement, le samedi 23 mars 2019 à 16H.

-Une idée livre sur le sujet :
Mes huiles essentielles, de S.Macheteau et F. Rapp, Ed.Prat.
-Un site complet :
https://www.compagnie-des-sens.fr/

L’équipe Small Yoga Pilates

Vous avez trouvé le contenu de cette page utile ?
Attribuez une note
Mets de l’huile
1 vote[s]

yoga lyon