C’est bientôt la rentrée. En attendant, nous vous présentons Elodie Cussigh qui rejoint notre équipe. Elle animera tous les jeudis à 10h45 un temps d’échange autour de la maternité afin de mieux vous préparer à accueillir votre bébé et votre nouvelle féminité. Elodie est doula, Cap sur une profession encore méconnue du grand public en France.

Elodie, comment as-tu décidé de devenir doula ?

J’étais directrice artistique dans un studio de design. C’est en devenant maman que j’ai découvert le métier de doula. A l’époque, j’ignorais tout de cette profession. Je ne savais pas que ces accompagnantes à la naissance proposaient un soutien émotionnel et pratique aux jeunes mamans. Mon bébé avait un an lorsque j’ai découvert ce métier. Ce fut une révélation ! Cette figure maternelle et maternante, bienveillante a fait écho en moi. Une vraie source d’inspiration.
Le métier de doula est une reconversion professionnelle qui s’est fait pas à pas. Je me suis formée progressivement au métier. Depuis janvier 2019, j’exerce cette profession à 100%. J’ai vécu une grossesse assez difficile, je suis restée alitée de nombreux mois. Pendant cette période, j’ai effectué de nombreuses recherches pour voir si d’autres mamans avaient vécu une expérience similaire. J’avais besoin de créer du lien.
Des doulas Canadiennes et Américaines ont été une grande source d’inspiration pour mon apprentissage du métier. Je me suis également tournée vers l’association Doulas de France, j’ai récolté beaucoup d’informations. Je me suis formée par moi -même et à l’Institut doulas de France dont je suis sortie certifiée en novembre 2018.

Une doula, c’est quoi ?

Aujourd’hui, en France l’environnement médical s’ouvre de plus en plus aux accompagnements alternatifs. Le métier de doula est courant dans les pays anglosaxons mais demeure assez méconnu du grand public en France.
Le mot « doula » est utilisé dans le monde entier. Il relie toutes les femmes du monde. C’est une transmission de femmes à femmes, de mères à mères. Ce terme existe dans de nombreuses cultures. Il s’écrit de la même façon dans plusieurs langues même si la prononciation diffère. En grec ancien, c’est la personne qui sert, la personne qui vient servir l’autre. J’aime ce mot ! Une doula est une accompagnante à la grossesse, la naissance et à la période postnatale. Elle accompagne les femmes enceintes et les futurs parents avant, pendant et après la naissance. C’est une personne ressource. Elle accueille l’histoire de chacun.e sans jugement et surtout sans chercher à donner des conseils.
Ce n’est pas une mère, ni une sœur, ni une amie mais un soutien et un lien humain. Une doula, c’est une personne qui accueille l’autre, sans condition et en toute bienveillance. Une doula ne juge pas. Elle est dans l’empathie et procure une écoute active de qualité. Elle soutient l’autre, le cocon familial dans son ensemble. Le papa, la maman, la fratrie, les grands-parents.

« Pour moi, être doula c’est avant tout une qualité d’être ».

C’est un savoir être et non un savoir -faire. Le personnel médical, lui, est dans le savoir -faire. C’est ce qui différencie la profession de doula de la profession de sage-femme. Il est nécessaire que le grand public différencie très clairement la doula et la sage-femme. La doula n’est pas une sage-femme, elle ne joue pas le même rôle. Elle n’a aucun lien avec le médical. Elle ne se substitue pas à un suivi gynécologique. Le jour de l’accouchement elle peut être présente pour accompagner le couple. Tout dépend de la décision de l’équipe médicale. La doula oriente, les parents décident.

Comment se déroule l’accompagnement avec une doula ?

Avec une doula, le suivi se fait en général à domicile. Les séances durent 1h30 à 2 heures en fonction des disponibilités de chacun. La fréquence dépend du besoin des parents. Il n’y a pas de règle préétablie.
En fonction des besoins de chacun, la doula apporte une vraie écoute et propose des pistes de réflexions et d’accompagnement aux futurs parents pour résoudre tel ou tel difficultés. Elle procure une aide pour orienter, guider, soulager le mental et/ou le physique. La doula procure toutes les informations nécessaires pour que les jeunes parents fassent leur choix en conscience.

Doula rime avec accouchement physiologique ?

Bien sûr, mais pas que. On peut faire appel à une doula pour tout projet de naissance. Par contre, les doulas accompagnent les futures mamans à condition qu’elles soient suivies, d’un point de vue médical par une sage-femme ou un.e gynécologue. Nous venons en complément de l’équipe médicale.

Comment bien choisir sa doula ?

Je dirais qu’il est fondamental de choisir sa doula avec son cœur. L’écoute et la bienveillance sont les principaux enjeux de ce lien. Si ça dit « oui » en soi, il faut suivre son ressenti. Chaque doula a sa particularité, sa couleur, sa façon d’être. En complément, une doula signataire de la charte de l’association Doulas de France est un gage de qualité. Elle exerce entourée de ses consœurs et non de manière isolée. Elle respecte un certain nombre de principes inhérents au métier. L’association Doulas de France a d’ailleurs établi une charte éthique qui définit un cadre légal d’exercice pour les doulas. Cette charte garantit le professionnalisme, les références, l’éthique et la confidentialité des doulas en France.
Par ailleurs, il est bon de savoir que certaines doulas exercent le métier sans être signataires de cette charte. Une discussion ouverte sur la manière dont elle exerce sa pratique est alors recommandée dans ce cas-là.

Si tu devais résumer ton métier en quelques mots symboliques :
Personne ressource, accueil inconditionnel, bienveillance et transmission.

Youpiiiiiiiii !!!
On retrouve Elodie à la rentrée, chez Small Yoga Pilates pour animer des ateliers parentalité. Les (futurs) jeunes parents sont tous les bienvenus. Ces ateliers sont ouverts à tous et dureront 1h30 chaque semaine.

La bonne nouvelle : ces ateliers feront partie de votre carnet d’abonnements et fonctionneront comme un cours de yoga ou de Pilates. Ils se dérouleront en deux temps. Un premier temps de discours informatif puis un second temps d’échanges, de partage des expériences et du vécu. Le non jugement et la bienveillance sont de mise. Plusieurs thématiques vous seront proposées. On en dévoile quelques -unes ici : l’allaitement, écrire son projet de naissance, le sommeil du bébé, le ventre du bébé, le baby blues … et encore plein d’autres sujets passionnants à venir. Consultez notre planning !

Pour en savoir plus :
Pour retrouver Elodie Cussigh, consultez son site : www.doula-mama.com
Association des Doulas de France : https://doulas.info/
Collectif douceur les doulas de Lyon et de sa région : https://collectifdouceur.fr/
Institut de formation des Doulas de France ; https://formationdoulas.fr/

L’équipe Small Yoga Pilates